P

Près de dix-huit ans en Pologne déjà.

Depuis que le parti ultra-conservateur, Droit et Justice (PiS) est arrivé au pouvoir en octobre 2015, je suis devenu activiste à ma manière. J’ai endossé le rôle de photojournaliste pour devenir le témoin de ce monde qui devient fou, afin de figer les spectres qui s’échappent de cette boîte de Pandore ouverte.

Pendant plus de 3 ans, j’ai documenté ce pays qui s’est scindé en deux. Un nationalisme religieux faisant face à une montée de l’opposition.

J’étais au milieu de plusieurs centaines activistes d’extrême-droite qui voulaient en découdre avec un petit groupe d’une soixantaine d’opposants, dont Ania, mon épouse faisait partie. Pendant que j’appuyais sur le déclencheur, mon cœur s’emballait à la peur que l’un de ces fous puissent atteindre la mère de mes enfants. Comme lorsque l’on fait face à la mort, notre vie se déroule devant nous.

Comment devrais-je expliquer cela à Stanislaw et Konstanty s’il nous arrivait quelque chose ?

Quel héritage allons-nous leur laisser ?

Une photographie arrête le temps. Une image témoigne. Mis bout-à-bout, cette histoire est la nôtre. Ma rencontre entre l’Amour et un pays.

—————————————————————

Already eighteen years in Poland.

Since the ultra-conservative parti, Law and Justice (PiS) came to power in October 2015, I became an activist in my own way. I took on the role of photojournalist to became the witness of this crazy world, to freeze the ghosts that escape from this opened Pandora’s box.
For more than 3 years, I documented this country that split in two.
Religious nationalism facing a rise in opposition.
I was in the midst of hundreds of far-right activists who wanted to fight with a small group of about sixty opponents, wich Ania, my wife, was a part. While I pressed the shutter button, my heart was racing at the fear that one of these lunatics could reach the mother of my children. Like when we face death, our life is unfolding before us.
How should I explain that to Stanislaw and Konstanty if something happened to us? What legacy are we going to leave them?
A photograph stops time. A picture testifies. Put end-to-end, this story is ours.
My encounter between Love and a country.

FULL STORY: LINK

Il n'y a pas de commentaires