About


 

François Devos, né en 1975, dessine sans cesse depuis sa plus tendre enfance et se plonge dans la bande dessinée, bercé par les aventures de Tintin, où il y trouve le goût du graphisme, de l’Art, de la découverte et du journalisme. Il étudie le dessin et l’Histoire de l’Art. Pendant ses études, il économise pour se payer son premier appareil photo pour assouvir sa passion cachée : la photographie.

Il est engagé comme documentaliste international dans un musée privé de luxe, dans lequel il côtoie les archives photographiques et des photographes professionnels venu lui prêter main forte à la mise en place de la numérisation des collections. Il se perfectionne à leur contact. Il démissionne et décide de se lancer dans l’aventure de la photographie.

Professionnel, depuis 12 ans, il travaille pour plusieurs magazines, collabore avec des agences de communications et réalise de manière régulière des travaux corporate. Il collabore à la réalisation de trois livres, avec les éditions Parkstone Press: La Mystique de l’Opium, Gaudi et l’Art du Champa.  Une exposition Tempera Sfumato est également consacré en 2006, Galerie Royale à Paris, réunissant les portrait de fumeurs de Cigares, connus et anonymes.

Il traverse la Pologne depuis 18 ans et s’y installe il y a une dizaine d’année. Il réalise des documentaires à long terme, sur différents aspects du pays.

Photojournaliste indépendant, il essaye de témoigner des différents événements en Europe. Il devient notamment contributeur pour Rolling Stone Magazine France.

Il est membre d’Hans Lucas depuis 2017.

J’ai toujours essayé de concilier cette envie de dessiner et de raconter une histoire avec la photographie. Chaque image est pour moi une case de bande dessinée. Bout-à-bout, elles racontent une histoire. Si je change la vision d’au moins une personne sur le monde qui l’entoure avec l’une d’entre-elle, ce sera déjà une grande victoire pour moi.